Missions « Sainte-Justine au cœur du monde »

L’aventure des missions humanitaires dans des pays en voie de développement de « Sainte-Justine au cœur du monde » a débuté au Maroc en avril 2005 et s’est poursuivie pendant 4 années consécutives sous l’égide des Dr Miró et Dr Poirier. Des équipes médicales et paramédicales d’environ 25-30 bénévoles ont participé année après année à ce transfert de compétence et ses échanges de connaissances en cardiologie et chirurgie cardiaque pédiatriques. Car c’était bien là l’objectif, le transfert d’expertise pour permettre une autonomisation des équipes locales.  Au terme de cette aventure marocaine, l’équipe de Sainte Justine se devait de continuer….  A Londres, Pr Magdi Yacoub, chirurgien émérite d’origine égyptienne ayant fait toute sa carrière à Londres, avait aussi à cœur de se réinvestir dans son pays d’origine. Il a été à l’origine du financement, par le biais de l’ONG londonienne « Chain of Hope », et de la construction d’un centre spécialisé dans le traitement des malformations cardiaques congénitales à Aswan, en Haute Égypte. Ce centre manquait cependant de professionnels médicaux et paramédicaux formés. Ainsi, « Sainte-Justine au cœur du monde » se lançait à nouveau dans une aventure humanitaire pour les 4 années suivantes. L’objectif des missions reste le même : le transfert d’expertise auprès du personnel local médical et paramédical par les volontaires bénévoles de Sainte Justine. Ainsi, la première équipe s’envola pour Aswan en Égypte en avril 2010 pour terminer son engagement en avril 2013 pour la 10ème mission.

Nous avons poursuivi nos 3 dernières missions en 2014, 2015 et 2016 à Addis Abeba en Éthiopie. 

Saint-Justine au cœur du monde sauvera des vies en Afrique de l’ouest à partir de 2018!

Reportage de l’émission Découverte de Radio-Canada « La cour des miracles ».

Reportage de l’Émission « Heure sur terre ».

14 ans de missions

À ce jour, les 14 missions effectuées ont permis de traiter au-delà de 800 patients atteints de malformations cardiaques. Le but des missions au Maroc et en Égypte a été atteint, la Clinique des Bonnes Œuvres du Cœur ainsi que le Aswan Heart Centre volent maintenant de ses propres ailes et de nombreux enfants et familles pourront bénéficier à long terme des bons soins de leur équipe locale. 

img tyls
img tyls
img tyls

Équipe Sainte-Justine au cœur du Monde

L’équipe Saint-Justine au cœur de monde est composée de 40 membres bénévoles provenant du CHU Sainte-Justine, de l’Institut de cardiologie de Montréal et de professionnels d’autres pays (Europe, Afrique de l’Ouest,ect…). Cette équipe est menée avec brio par les Docteurs Joaquim Miro et Nancy Poirier.

Le docteur Joaquim Miró, cardiologue pédiatre au CHU Sainte-Justine et professeur à l’Université de Montréal, se spécialise dans le domaine du cathétérisme cardiaque. Durant sa formation médicale (1984-1990), il a effectué de nombreuses missions avec « Médecins sans frontières » et « Médecins du monde » (Nicaragua, Afghanistan, Sri Lanka, Cambodge, etc.). Depuis qu’il travaille comme cardiologue, il a organisé une dizaine de missions en cardiologie pédiatrique au Maroc et en Égypte (2005-2013). Il a été lauréat deux fois de la Personnalité de la semaine du journal La Presse : la première fois en 2005 pour souligner ses missions au Maroc, puis en 2011, conjointement avec Dr Reda Ibrahim, pour une première mondiale consistant en la pose d’une prothèse introduite dans le coeur par un cathéter, sans passer par une opération à coeur ouvert.

La docteure Nancy Poirier, chirurgienne cardiaque pédiatrique au CHU Sainte-Justine et à l’Institut de Cardiologie de Montréal, a effectué des missions au Maroc et en Égypte, malgré ses responsabilités comme Chef de service en chirurgie cardiaque à la Direction du programme de greffe cardiaque pédiatrique et de l’instauration du programme d’assistance ventriculaire (coeur de Berlin). Docteure Poirier a été nommée Personnalité de la semaine du journal La Presse en 2011 pour ses avancées en chirurgie cardiaque congénitale et pour l’organisation d’un Congrès international de greffe cardiaque pédiatrique. Elle est également co-fondatrice des cliniques spécialisées de suivi en neurodéveloppement, chez les enfants opérés du coeur, et de suivi en aortopathie congénitale permettant ainsi l'amélioration des traitements des patients avec cardiopathies congénitales.

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls

ÉTIENNE DRAPEAU, porte-parole

 L’auteur-compositeur-interprète Étienne Drapeau a accepté l’invitation que lui a faite Sainte-Justine au coeur du monde de devenir son porte-parole. 

        Étienne Drapeau a décidé de s’impliquer comme porte-parole parce que pour lui, la mission de Sainte-Justine au coeur du monde est une des missions les plus nobles qui soient : « J’ai toujours considéré que dans le domaine humanitaire, tous les gestes comptent. Même les petits gestes peuvent faire une différence. Mais avec toute l'équipe de Sainte-Justine au coeur du monde et avec les Drs Miró et Poirier, on ne parle plus de petits gestes. Ces gens-là ne sont pas que des médecins et des professionnels de la santé qui transmettent leurs connaissances; ils sont des « réparateurs » de coeurs d'enfants. Y a-t-il quelque chose de plus grandiose et de plus magnifique que de « réparer » des coeurs, de sauver des vies? »

Etienne Drapeau, a composé la chanson « Réparer les cœurs » pour Sainte-Justine au cœur du monde.

Yves Jean Lacasse, précieux collaborateur de longue date

Yves Jean Lacasse, Designer de mode de la maison de couture Envers a décidé de s’impliquer il y a 8 ans auprès de Sainte-Jutsine au cœur du monde et s’est depuis  investi à toutes nos soirées bénéfices.  Toutes les causes d’enfants lui tiennent à cœur car il croit en la relève.