[Martinique 2017] Journée à Sainte-Anne et partie de mölkky à la Pointe Marin

img tyls

Sainte-Anne, entre plages et patrimoine

Située à l'extrême sud de la Martinique, et pilote du tourisme durable, la commune de Sainte-Anne offre 22km de rivage de sable blanc et eau turquoise, dont la célèbre plage des Salines, considérée par beaucoup comme l'une des plus belles plages des Petites Antilles, et la Pointe Marin, choisie par le Club Med pour y installer les Boucaniers

Zone relativement plane et peu boisée, les colons français y développent l'élevage bovin et la culture de la canne dès la fin du XVIIème siècle. Victime de plusieurs débarquements des forces anglaises (693, 1762 et 1808) et de la crise sucrière au début du XXème siècle, la ville de Sainte-Anne reprend vie dès 1960 grâce au tourisme, aujourd'hui principale ressource économique du lieu.

Pointe Marin, Anse Meunier, Anse des Salines, Anse Trabaud, Cap Chevalier... figurent toutes parmi les plus belles plages de Martinique. Mais Sainte-Anne c'est aussi sa place centrale et son église du XIXème, son cimetière accroché à un promontoir rocheux en bord de mer, les ruines de l'habitation Crève Coeur et la Savane des Pétrifications.

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls

L'église Notre-Dame à Sainte-Anne

Inscrite à l'inventaire des monuments historiques, l'église Notre-Dame de Sainte-Anne est l'une des plus anciennes églises de la Martinique.

En 1690, une chapelle est édifiée pour les 700 habitants qui vivent autour d'une dizaine d'exploitations sucrières. Incendiée par les Anglais, elle est reconstruite en 1730 avant d'être à nouveau détruite par un cyclone en 1817. Sa reconstruction s'achève en 1829.

En 1866, elle est agrandie et embellie à l'initiative de l'abbé Hurard, avec l'aide matérielle de ses paroissiens. C'est aussi l'abbé Hurard qui plante, en 1869, une croix sur le morne qui domine le bourg, juste derrière l'église. C'est le début du pèlerinage de Notre Dame de la Salette, qui rassemble chaque année, en septembre, plusieurs milliers de fidèles.

Marché "Bo Kay"

À quelques mètres de la place centrale, nous découvrons le marché couvert de Sainte-Anne, ouvert tous les jours de 6h30 à 13h.

Ce marché local propose dans un cadre riche en couleurs et en senteurs exotiques des produits aussi variés que punchs, liqueurs, confiseries, artisanat, épices, fruits et légumes frais du jour.

img tyls
img tyls

Après avoir fait provision d'ananas, goyaves et mangues au marché, nous nous posons sur la plage adjacente pour goûter un abricot-pays, dont la chair acidulée et aromatique rappelle celle de l'abricot. Avis plutôt mitigé pour notre part : l'abricot-pays n'a de l'abricot que la couleur :p

img tyls
img tyls

Pêche au mouillage

Pendant que Camille fait une sieste dans la cabine avant de Raphy, Tanguy inaugure la boîte de pêche achetée au Marin.

Ça mord, un peu... Mais quel sourire pour la première prise ;) 

img tyls
img tyls
img tyls

Möllky sur la plage Pointe Marin

La Pointe Marin constitue le verrou de terre qui ferme la baie du Marin. Cette longue plage de sable blanc s'étire sur plus d'un kilomètre entre le cimetière de Sainte Anne et le Club Med Les Boucaniers. Elle offre un plan d'eau calme et limpide, bordé par des raisiniers et de grands cocotiers.

Un endroit idéal pour une partie de möllky en attendant le coucher du soleil... Inspiré d'un jeu traditionnel finlandais de lancer, l'objectif de ce jeu d'adresse est de marquer exactement cinquante points en renversant des quilles numérotées de 1 à 12 par un lancer d'un bâton de bois.

Petits et grands s'y amusent tout autant !

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls