La Graciosa

La Graciosa  est une petite île volcanique située au Nord-Ouest de Lanzarote. Elle ne compte qu'un seul village habité toute l'annèe, Caleta del Sebo. Avec ses 600 habitants, ses rues en terre et sable, ses petites maisons blanches et son athmosphère très particulière, nous avions hâte d'y poser les pieds. Un couple d'amis rencontrés à Barcelone y avait passé de longues semaines lors de leur voyage vers les Caraîbes il y a 2 ans, et Boubou (qui nous a accompagné pour la traversée Cadiz-Arrecife) y a lui-même passé de nombreux mois.

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls

A notre arrivée dans le Port, nous avons d'abord été placé sur un long Ponton flottant au milieu de la flotte des ferries. Nous n'avions pas réservé de place via le site des "Puertos Canarios" mais après discussion avec le Capitaine du Port, il a réussi à nous trouver une place pour 2 nuits. Notre idée était dans tous les cas d'aller ensuite au mouillage de la Playa Francesca, juste un peu plus loin au Sud-Ouest, c'était donc parfait pour nous.

img tyls

Les installations du Port sont pour l'instant encore assez rudimentaires : 2 toilettes/douches (H/F), de l'eau sur les pontons mais pas d'électricité... Heureusement, son prix est raisonnable. Il y a 2 ou 3 ans le port était gratuit mais les nouveaux pontons flottants n'étaient pas encore installés et il n'y avait ni eau ni électricité à disposition...

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls

L'ensemble de l'île fait partie depuis 1986 du Parc Naturel de l'Archipel Chinijo. Ses fonds marins, ses plages de sable blanc et ses montagnes volcaniques sont particulièrement bien préservés.

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls

Nous avons parcouru les sentiers de l'île à pied et en vélo. A pied nous sommes partis du village de Caleta del Sebo et avons fait le tour de "El Mojon" avant de piquer au Sud vers la Montaña Amarilla, qui surplombe le mouillage de Playa Francesca. Un parcours de 8km plus ou moins dans ce paysage aride et désertique. Le vent soutenu du Nord-Est et l'ombre apportée par les nuages n'étaient pas de refus, le soleil tape!

img tyls
img tyls
img tyls

A vélo nous sommes partis pour une boucle de 15km qui couvre la partie Nord de l'île, en passant par la Playa de las Conchas, magnifique avec son sable blanc et ses rouleaux, et du côté Nord-Est, Pedro de Barba qui est aujourd'hui une petite urbanisation habitée uniquement en haute saison mais qui fut, en 1880, le premier village habité de l'île.

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls

Nous n'avons presque pas vu d'animaux sur terre mais une rapide plongée de 30min avec Guillaume du Maracudja au pied de la "Montaña Amarilla" nous a permis d'observer la richesse de la faune sous-marine. Une quantité impressionnante de Chernes, de Viejas, de Sars,  poulpes, etc... et même un beau petit Barracuda (qui avait l'air assez intéressé par les mollets de Guillaume)!

img tyls

Au mouillage, nous avons reçu la visite de Anne-Claire et Guillaume du voilier Maracudja. Ils arrivaient à peine de Madère et faisaient déjà le tour des bateaux, proposant de la dorade coryphène pêchée la veille et qui "encombrait" leur frigo ;-) On peut dire qu'ils avaient fait bonne pêche : 2 belles dorades de 1m20 qui ont mordu en même temps à leurs 2 lignes! Voici quelques images de leur Feeling 356

img tyls
img tyls
img tyls