Rencontre du Père Noël au Musée Stewart

Il neige sur Montréal depuis hier, mais c'est sous une pluie battante que nous nous sommes rendus au Musée Stewart pour aller remettre les lettres des enfants au Père Noël. 

La pluie avait beau faire, elle n'a pu entâcher la magie des lieux. Sur un bout d'île, le Musée fait face à Montréal, à l'ombre de l'imposant pont Jacques-Cartier. 

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls

À peine arrivés au deuxième étage, les enfants se laissent gagner par l'agitation fébrile de quelques autres impatients. Heureusement, la visite du Père Nöel au Musée semblait être un secret bien gardé et il ne nous a pas fallu attendre longtemps avant de pouvoir l'approcher... 

Camille boude dans les bras de maman, pleure dans les bras de papa. Lutin bienveillant ou pas, le Père Nöel ne lui inspire pas confiance ! 

C'est donc sans notre mini monstre que Nathan et Émilie se présentent, souriants, et la tête pleine d'idées de cadeaux :-D

Père Nöel a pris le temps de les écouter, de les interroger, de les encourager aussi à rester bien sages. Merci Papa Nöel ;-) 

 

 

img tyls
img tyls

Les Pères Nöel débarquent au musée...

Mais la visite ne s'arrête pas là !

Le Musée nous a en effet invités à découvrir une trentaine de figurines de pères Noël ayant été fabriqués à la main par des artisans américains ou par une artisane québécoise, Carole Landreville. À travers un jeu de piste très amusant pour les enfants, l'exposition nous a présenté l'évolution dans la représentation artistique de l’un des personnages folkloriques les plus connus. 

 

img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls
img tyls

Il y avait aussi le magnifique château de poupées Szálasi qui s’illumine et s’anime au son de la musique ainsi que des photographies anciennes illustrant les plaisirs d’hiver et des capsules sur les traditions du temps des fêtes.

img tyls
img tyls

Le château de poupées Szálasi

Extrait du site du Musée Stewart

Soldat de métier, Rudolph Szálasi est devenu fabricant de mobilier miniature après la Seconde Guerre mondiale. De Tann en Bavière allemande, son entreprise familiale, Szálasi Boutique, est reconnue pour cette ligne de mobilier doré de style rococo fabriqué des années 1950 jusqu’aux années 1980. 

Cet élégant château a été fabriqué en 1975. Il est composé d’une salle de bal où les couples miniatures dansent la valse au son du clavecin sous le regard de la famille royale. À l’étage se trouvent les appartements de la reine avec chambre à coucher et salon de thé. Des balcons permettent aux poupées d’observer les festivités et un carrosse royal avec cocheren livrée amène les invités à cette soirée grandiose.