EWC @ Le siffleur de ballons

Alors, voilà ce que je retiens de notre première soirée de l'Eistiens Wine Club.

C'est un très bon prétexte pour se revoir, discuter, échanger sur nos projets, nos carrières, nos vies qui avancent ... J'ai vraiment été très heureux de vous voir, tous. Certains que je n'avais pas vu depuis longtemps et d'autres que je vois plus régulièrement.


En résumé, la team était au top !

img tyls

Parlons du lieu maintenant. La rue de Cîteaux dans laquelle il est situé est fermée à la circulation, ce qui lui donne un calme et une convivialité particulièrement agréable. Surtout pendant les jolies soirées de mai, comme celle que nous avons eu.

img tyls

C'est le premier lieu que je teste de ce concept relativement nouveau : les caves à manger. Un lieu mi resto, mi cave à vin avec une vraie démarcation entre les deux. Nous étions dans la partie cave à vin, au rez de chaussée ce qui était parfait pour l'occasion puisque nous avons passé la soirée debout à discuter.

La cave en sous-sol qui nous avait été proposée initialement où nous aurions été assis et en sous sol n'aurait pas été aussi conviviale. L'espace était à la bonne taille pour notre groupe de 14.
Assez grand pour avoir des tables et pouvoir se retourner sans bousculer ses voisins et pas trop non plus pour que l'ambiance reste conviviale. Petit détail que j'ai trouvé agréable au final, l'endroit est climatisé pour garder les bouteilles à bonne température.

Nous sommes plusieurs a avoir trouvé le service du début de soirée un peu décevant. En effet, le patron (manager ?) avait l'air un peu dépassé par le coup de feu. Sa salle était pleine et il ne pouvait pas "passer 10 min avec chacun pour expliquer ses vins".
Ce qui est un peu dommage car nous aurions apprécié qu'il nous présente ses vins et nous fasse découvrir quelques bouteilles intéressantes. Une fois le gros du rush passé, et quelques bouteilles supplémentaires commandées de notre part, il s'est détendu et a été de plus en plus ouvert.
Nous avons fini la soirée sur des discussions ouvertes et intéressantes, ce qui était beaucoup plus agréable.
 

Pour ce qui est du cœur du concept, le vin et ce qui l'accompagnait, les planches de charcuterie et fromage, j'ai trouvé que la qualité était très honorable. Les planches étaient bien fournies avec de bons produits aussi bien en fromages (bien affinés !) qu'en charcuterie (bien goutue !).

img tyls

La cave, au milieu de laquelle nous étions, a une orientation volontaire vers la biodynamie et les petits producteurs. Cette dernière caractéristique n'était pas pour nous déplaire puisque nous étions aussi là pour découvrir.
Pour ce qui est de la biodynamie, bien qu’adhérant complétement au principe (respect de la terre, des cycles naturels, etc ), j'ai tendance a être prudent sur la promotion des vins biodynamiques.
Je préfère juger un vin à sa qualité et s'il est fait en biodynamie, c'est un vrai plus mais promouvoir cet aspect en priorité avant même de parler des qualités gustatives du vin me gène. Mais cela n'engage que moi ;)

Ceci étant dit, les vins que nous avons goûtés hier soir étaient tous très sympathiques. Certains étaient surprenants comme la cuvée de blanc "Les cabotines" (2014) de Ludovic Chanson (Montlouis sur Loire en Touraine) ou le rouge Nuit Grave (2013) du Mas des Chimères de la famille Dardé (Octon dans l'Hérault) qui étaient tous deux joliment épicés.

img tyls
img tyls

Le champion de la soirée a été sans nul doute le Haut Médoc 2012. La cuvée Jaugueyron de Michel Théron (Arsac à coté de Bordeaux) a tellement convaincu les présents que nous en avons commandé une deuxième bouteille. Carafé comme il se doit par notre hôte (détendu à cette heure là), ce joli vin (bio !) s'est bien fait remarqué grâce à ses arômes de fruit et sa facilité à boire malgré un caractère quand même affirmé.

img tyls
img tyls

Nous avons fini par une petite surprise Corse de 2014 que seuls les couches-tard de notre groupe ont pu goûter. Ce beau rouge à la robe sombre, produit par Christophe Ferrandis à Poggio d'Oletta dans le nord de l'ile, est une belle surprise. Il se différencie par son coté puissant et riche en arômes. Et, même s'il aurait mérité d'être dégusté calmement et carafé (!) je l'ai trouvé très agréable et malgré tout facile à boire. Ce dernier point est peut-être à relativiser car elle était notre 11e bouteille ... à retester en tous cas.

Cette soirée s'est donc révélé être une réussite, de mon point de vue. Une belle team, une annonce officielle, des félicitations à gogo, des souvenirs partagés, des projets expliqués, des expériences échangées et du vin découvert. Parfait !