img tyls

OBLIGEONS HYDRO-QUÉBEC À NOUS REDONNER NOTRE ARGENT

 

Le temps est venu d’agir! Hydro-Québec nous doit de l’argent, mais c’est eux qui nous en demande plus!

Depuis 2008, Hydro-Québec a réalisé plus de 1,400,000,000 $ en écarts de rendements excessifs - des rendements supérieurs à ceux établis par la Régie de l’énergie comme étant justes et raisonnables, qui n’ont jamais été partagés avec nous, les clients sur-facturés

En 2014 le ministre des Finances avait déclaré que les trop-perçus étaient une mesure ponctuelle pour permettre au gouvernement de rétablir l'équilibre budgétaire.

En mai 2015, le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a déclaré à l’Assemblée nationale: « Je peux vous dire qu'aussitôt qu'on aura rétabli l'équilibre budgétaire il est clair que ces gains d'efficience seront redonnés aux consommateurs. 

En 2015 l’équilibre budgétaire a été atteint. Pourtant, les Québécois continuent à subir des hausses de tarifs. Depuis cinq ans, les augmentations représentent le double de l’inflation. Le nombre de débranchements des clients d’Hydro-Québec ne cesse d’augmenter depuis 2008, et les dirigeants de la société d’État continuent à se verser des bonis de performance, dont une somme record de 23 millions de dollars en 2015. 

« Pour équilibrer son budget, le gouvernement est en train de déséquilibrer le budget de millions de Québécois et de Québécoises! », soutient l'économiste et analyste à l'Union des consommateurs, Marc-Olivier Moisan Plante.

Est-ce que nous allons nous laissez faire?

Réduire

img tyls

Stratégie du plan d'action

1.  Première étape: Une mise en demeure collective que nous enverrons au gouvernment. Nous leur donnerons 30 jours pour dévoiler un plan spécifique pour rembourser ces frais aux québécois.es.


2. Si nécéssaire,  une pétition déposée à  l’Assemblée Nationale, puis envoyée à tous les partis d’oppositions et au parti Libéral également. 

3. Si nécéssaire, une campagne de lettre pour contacter directement le premier ministre et le ministre de l'énergie.

Pourquoi faire cette action?

Avec une mise en demeure collective signée par des millers de citoyen(ne)s, le gouvernment Couillard devra nous répondre! Nous allons bientôt la livrer au gouvernment. Ébauche ci-dessous.

img tyls

MISE EN DEMEURE

SOUS TOUTES RÉSERVES

Monsieur Philippe Couillard
Premier ministre du Québec
770, rue Sherbrooke Ouest, 4e étage
Montréal (Québec) H3A 1G1

OBJET : Mise en demeure

Monsieur le premier ministre,

La présente a pour but de vous informer que nous mettons le gouvernement du Québec en demeure de rembourser aux Québécoises et Québécois la somme de 1,4 milliard de dollars qu’Hydro-Québec a surfacturée à ses clients depuis 2008.

En tant que clients d’Hydro-Québec, nous exigeons que ce montant perçu en trop par la société d’État de 2008 à 2014 à la suite de profits excessifs résultant de rendements supérieurs à ceux établis par la Régie de l’énergie comme étant justes et raisonnables soit redonné aux consommateurs conformément à l’engagement pris par votre gouvernement.

Le 4 juin 2014, lors du dépôt du budget, le ministre des Finances avait déclaré que les trop-perçus étaient une mesure ponctuelle pour permettre au gouvernement de rétablir l'équilibre budgétaire.

Le 12 mai 2015, le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, s’engageait de manière formelle à l’Assemblée nationale en déclarant : « Il était très clair dans notre esprit que cette mesure était temporaire. […] Je peux vous dire qu'aussitôt qu'on aura rétabli l'équilibre budgétaire il est clair que ces gains d'efficience seront redonnés aux consommateurs. »

Or, deux ans se sont écoulés depuis l’engagement du ministre des Ressources naturelles et l’équilibre budgétaire a été atteint. Pourtant, les Québécois continuent à subir des hausses de tarifs d’électricité. De plus, depuis cinq ans, les augmentations représentent le double de l’inflation. Le nombre de débranchements des clients d’Hydro-Québec ne cesse d’augmenter depuis 2008, passant de 12 284 à 55 500 en 2015. Par ailleurs, les dirigeants de la société d’État continuent à se verser des bonis de performance, dont une somme record de 23 millions de dollars en 2015.

La récente décision du gouvernement de l’Ontario d’abaisser de 25 % la facture d’électricité dès juin prochain devrait être une source d’inspiration pour le gouvernement du Québec.

Au nom des 2 336 personnes qui ont adhéré à cette mise en demeure en inscrivant leur nom sur le site weroes.com, nous exigeons qu’Hydro-Québec nous redonne notre argent conformément à votre engagement. Nous serions heureux de pouvoir vous rencontrer pour échanger sur la manière de rembourser les Québécoises et les Québécois. À défaut d’une réponse de votre part d’ici 30 jours, nous serons dans l’obligation d’entreprendre d’autres actions appropriées.

Nous vous prions de recevoir, monsieur le premier ministre, nos salutations distinguées.

Signé par
.......

SIGNER CETTE MISE EN DEMEURE

ici : https://www.weroes.com/revendications/economie/759-obligeons-hydro-quebec-a-nous-redonner-notre-argent